Mis à jour le 27/09/22
Vous êtes ici : Accueil Les Communications 2022 La Base Aérienne 103 de Cambrai-Épinoy
45 162 visiteurs depuis le 12/05/14

La Base Aérienne 103 de Cambrai-Épinoy

Le jeudi 22 septembre 2022 à 19h

Pierre Lemaître

Deux invités : Un représentant de "e-Valley" et Pierre Pavy, historien.

Son histoire commence en 1952 et se termine en 2012. Pendant 70 ans l'activité aérienne y a été intense.

La BA 103 était implantée entre deux villages; Haynecourt (Nord) et Epinoy (Pas-de-Calais), qui ont accueilli chacun un aérodrome pendant la Première Guerre Mondiale. Le premier, dès 1916, a été occupé par l'aviation d'observation, les Flieger Abteilung, et, un peu plus tard, le deuxième, par l'aviation de chasse, en particulier la célèbre Jasta 12.

C'est en 1951 qu'a été décidée l'implantation d'une base aérienne entre ces deux communes. Elle sera nommée BA 103 Cambrai-Epinoy et sera construite "à cheval" sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Elle sera construite selon les normes de l'OTAN, avec Niergnies comme "terrain de desserement".

Ainsi elle sera animée par des pilotes et du personnel et équipée d'appareils de plus en plus perfectionnés. Ce sont d'abord des "Ouragans", puis, des "Mystères IV", des "SuperMystères B2", des Mirages F1 et enfin des "Mirages 2000", jusqu'à sa fermeture en 2012.

Il y a eu jusqu'à 3 escadrons de chasse (EC) : le 1/12, le 2/12 et le 3/12 (Cambrésis, Picardie, Cornouaille). A ces équipages s'est ajouté un escadron de bombardement (EB) doté du fameux Mirage IV, vecteur de la bombe atomique.

L'EC 1/12 a même été la "Patrouille de France" pendant une année, en 1955.

La BA 103 a été baptisée "René Mouchotte" (pilote de la France Libre) en 1959, en présence de Madame Mouchotte, la mère du célèbre pilote abattu en Mer du Nord en 1943.

Le personnel sur la base était nombreux, aussi bien pour l'entretien des appareils que pour celui des infrasctructures. La vie des hommes et des femmes était centrée surtout sur la défense du territoire, mais aussi sur la maintenance du matériel et l'administration militaire. Les pilotes étaient régulièrement "en manoeuvre" pour entretenir les capacités militaires et s'adapter au nouveau matériel et aux nouvelles technologiqes car le contexte politique national et international évolue très vite.

Des parties d'escadrilles ont été employées dans de nombreuses zones de conflits (Tchad, Bosnie, Doha...).

La BA 103 sera fermée en 2012.

En 2013, des premiers travaux de construction d'un très grand complexe commercial nommé "e-Valley" seront entrepris.

Page mise à jour le 23/09/2022 à 17h24

 

Espace membre

S'identifier

Pour accéder à votre espace membre, vous devez être inscrit.

Statistiques

Aujourd'hui :

0 visiteur en ligne 0 visiteur en ligne
0 visiteur aujourd'hui

Records :

5 visiteurs simultanément
le 24/11/2021 à 12h19
- - - - -
42 visiteurs le 06/06/2022

Retour en haut