Mis à jour le 23/02/24
Vous êtes ici : Accueil Archives Actualités 2023 Raillencourt-Sainte-Olle - Marché d'histoire locale - Novembre
48 686 visiteurs depuis le 12/05/14

Raillencourt-Sainte-Olle - Marché d'histoire locale - Novembre

Source : https://www.raillencourt.fr/des-passionnes-dhistoire-locale/

Des passionnés d’histoire locale

07 novembre 2023

Après un premier salon en 2022, plus spécialement dédié au polar avec des auteurs locaux, ce nouveau rendez-vous culturel de la commune s’apparentait plutôt cette année à un marché du livre d’occasion avec des spécialistes de l’histoire locale. Amateurs éclairés ou chercheurs érudits, historiens ou généalogistes, ils font partie de ces quelques associations qui consacrent tout leur temps libre à mettre en lumière le passé historique de notre Cambrésis, à travers leurs articles et publications, à commencer par la plus ancienne d’entre toutes, la Société d’émulation de Cambrai, fondée en 1804 et riche de ses 117 Mémoires. Et comme chez un bouquiniste, des lecteurs passionnés ont pu ainsi retrouver les tomes qui leur manquaient, aux côtés de publications plus récentes, ou souscrire à l’achat du prochain « Mémoires de Cambrai ».

De même pour les associations non séculaires mais tout aussi savantes, comme Les Amis du Cambrésis (depuis 1978) ou Cambrésis Terre d’Histoire (depuis 1991), qui exposaient à la vente leurs bulletins encore disponibles et d’autres monographies comme autant de contributions à la sauvegarde de notre patrimoine historique et culturel. Et à tout seigneur, tout honneur, c’est l’Histoire de Raillencourt-Sainte-Olle, écrite par Arnaud Gabet et publiée en 2014, qui figurait ainsi en tête des ventes.

Quant aux membres du GGAC (Groupe des Généalogistes Amateurs du Cambrésis) également présents cette année, qui s’attachent plutôt à l’histoire de nos familles en publiant autant de dictionnaires qu’il y a de communes concernées, ils ont sans doute autant fourni de renseignements aux personnes en quête de leurs origines que vendu leurs propres productions.

Car le public ne se contentait pas non plus de consulter les revues et ouvrages proposés à la vente, il était aussi friand d’anecdotes, à l’image de cette affiche de cinéma où l’on voit une Brigitte Bardot quelque peu dénudée qui fut à l’origine d’un scandale à Cambrai en 1961. Et c’est aussi ce qui a fait le succès des deux auteurs locaux que l’adjoint à la culture avait (ré)invités, car ils participaient de cette (re)connaissance du patrimoine local, qu’il soit apparenté aux trésors religieux de la cité épiscopale, comme dans la trilogie de Jean-René Decaudain, ou qu’il s’agisse des mystères des souterrains de Cambrai dévoilés par José Herbert et que la fiction rend d’autant mieux présents. L’image enfin avait aussi sa place à travers les albums d’anciennes cartes postales de Francis Depoorter que les connaisseurs auront au moins feuilletés avec beaucoup de plaisir.

Un véritable marché donc, où les échanges entre historiens locaux et « visiteurs de qualité » comme les désignait Gérard Lenoble, président de la Société d’Emulation, ont été aussi riches et profitables pour tous que la vente même de leurs productions respectives.

que la vente même de leurs productions respectives.

Page mise à jour le 07/11/2023 à 16h16

 

Espace membre

S'identifier

Pour accéder à votre espace membre, vous devez être inscrit.

Statistiques

Aujourd'hui :

0 visiteur en ligne 0 visiteur en ligne
23 visiteurs aujourd'hui
16 Français 16 - 7 Anglais 7

Records :

11 visiteurs simultanément
le 16/02/2024 à 18h19
- - - - -
35 visiteurs le 16/02/2024

Retour en haut