Mis à jour le 24/05/24
Vous êtes ici : Accueil Archives Notre sélection temporaire Sceau Maximilien
50 615 visiteurs depuis le 12/05/14

Sceau Maximilien 1er

Sceau cambraisien Maximilien 1er et son petit-fils Charles

(Le futur Charles Quint)

Nous sommes le 28 juillet 1514 donc presque 500 ans, 499 exactement

Un grand sceau pendant rond de 105 millimètres de diamètre en cire rouge orangé est appendu à un parchemin avec une solide queue de parchemin de cinquante millimètres de large ou plutôt cet acte est « scellé sur double queue ».

Ce parchemin se trouve aux archives hospitalières ; hôpital Saint-Julien sous la cote I B 53 ; fonds anciens de la bibliothèque municipale de Cambrai.

Sceau :

Maximilien Ier et son petit-fils Charles sur un trône double, d’architecture renaissance, sous une voûte, l’empereur et son petit-fils assis couronnés.

L’empereur revêtu du manteau impérial tient son épée dans sa main droite et porte un monde surmonté d’une croix dans la main gauche ; son petit-fils en manteau et en pourpoint, coiffé d’une barrette surmontée d’une petite croix, tient un sceptre en la main droite, la gauche embrassant la poignée de son épée restée dans son fourreau.

Les deux personnages, tout en faisant face au spectateur, sont légèrement tournés l’un vers l’autre.

Au-dessus de leurs têtes entre les deux voutes, la Toison d’or avec son agneau

De chaque côté du trône la croix de Saint-André en sautoir surmonté d’un M.

Dans le champ sont rangés en cercle onze écussons armoriés : Autriche, Hongrie, Castille écartelée de Léon, Dalmatie, Croatie, Autriche, Bourgogne ancien, Brabant, Limbourg, Luxembourg, Gueldre forment une espèce de cordon autour de l’écusson principal, la maison d’Autriche.

Le sceau de Cambrai est conservé avec succès dans une petite boite métallique fabriquée artisanalement pour le protéger

Il existe le même sceau aux archives communales de Lille certifiant une ordonnance concernant l’envoi et le minck du poisson de mer en la ville de Lille (Bruxelles le 26 février 1514).

Ce sceau de Lille s’est fendu et a été « recollé »

Notons que ce sceau lillois a été cassé après son identification par Demay datée de 1873

Ce sceau de l’empereur Maximilien et de son petit-fils est un tableau d’ensemble où l’artistique rejoint le politique. Tout un symbole ! Comme il est évident que Charles est l’héritier et le successeur de Maximilien et de ses possessions !

Une vingtaine d’années auparavant, nous trouvons pour les mêmes raisons le sceau de Maximilien et de son fils Philippe Maximilien présente son fils.

Ce fils devient souverain des Pays-Bas de fait en 1495 sous le nom de Philippe Ier d’Espagne (le Beau). Il mourut en 1506, donc maintenant place à son fils Charles, donc le fils de Philippe et le petit-fils de Maximilien

Contre-sceau : Pour plus de sécurité, on a pris l’habitude d’apposer un deuxième sceau au revers du premier, celui-ci est généralement plus petit.

Ici le contre-sceau mesure 69 mm de diamètre (tandis que le sceau a 105 mm de large) et est centré dans le bloc de cire.

Il s’agit d’un sceau de type armorial : écu aux armes de l’empire et de ses divers États,